• Que restera-t-il de la Syrie demain?

    Avec tous ces événements qui se bousculent, tout semble se bouleverser!

    trois cents sites du patrimoine mondial sont en péril actuellement en Syrie, menacés de destruction et de pillage,

    plus de 3 millions de syriens ont été forcés de quitter leur pays en si peu de temps, sans parler des déplacés à l'intérieur du territoire syrien. Mais pour ceux qui restent, par manque de moyens ou par conviction, il faut un courage quotidien...

    ci-dessous des enfants de Damas durant le ramadan allant chercher le repas du soir (juillet 2014)

    des enfants sortent chercher leur ration du repas du soir pendant le ramadan à Damas

    DAECH est la nouvelle bête noire des américains, mais ce groupe-état ne semble pas dépourvu de soutiens, comme des pirates avec leur drapeau noir. Ce n'est pas une construction éphémère mais bien une créaction (création mais en même temps réaction destructrice, négative, inhumaine) des états sunnites qui n'ont vraisemblablement rien trouvé de mieux à opposer au Hezbollah. 

    Nous sommes ainsi rentrés dans une guerre de Trente ans, une guerre confessionnelle qui oppose principalement la Turquie et l'Iran, alors que l'Arabie saoudite n'est qu'un bailleur de fonds, un producteur de pétrole sans grande envergure culturelle, Idem pour le Qatar et certains pays du Golfe, et l'Egypte semble hors-jeu, elle a son propre état islamique dans le Sinaï...

    Les USA, la Russie et la Chine sont des marchands d'armes, sans parler de la France, de la Grande Bretagne et de l'Allemagne!

    Que restera-t-il demain de la Syrie? il ne restera que la tradition d'un beau pays, d'une belle civilisation, d'une langue riche mais oubliée? d'un peuple digne mais bafoué?

    La Syrie deviendra-t-elle comme ce village antique en ruines?                   (photo de C. Duvette et M. Abdulkarim, mission syro-française de la Syrie du Nord)

    le village antique de Gerate dans le Massif calcaire au nord de la Syrie

    Histoire d'une autodestruction civile, d'autant que tous les protagonistes s'en prennent surtout à la population civile, comme l'a si bien signalé un analyste dont je n'ai pas retenu le nom. Où sont passés les armées? tous bombardent les civils, il n'y a que des milices qui s'en prennent aux populations et prétendant les défendre, les protéger

    image de la ville de Homs detruite par la guerre

     

    Que restera-t-il de la Syrie demain? quand cette folie cessera-t-elle? Le pape François a parlé "d'une vraie guerre mondiale qui se déroule par morceaux"(discours donné à Rome le 12 janvier), il a aussi dénoncé la culture du rejet de l'Autre, et les formes déviantes de religion, où Dieu n'est plus qu'un prétexte idéologique, 

    La destruction, la force des ténèbres

    Avec l'état islamique les choses se sont compliquées, la confusion s'est installée pour de bon, les chrétiens ont été pourchassés, mais pas qu'eux...

    Ce petit royaume désertique durera quinze ans, le temps de trouver une solution, ou le temps que toutes les puissances s'épuisent, que les Assads disparaissent, que les jihadistes soient anéantis...par ceux qui les ont créés!

    Quel désastre pour les Arabes, ils semblent vraiment perdus dans la tourmente, la traversée du désert ne fait que commencer. Il faut prier et espérer et se tourner vers Dieu!

    Syriens priant dans le désert

     

    Vivement que le pétrole se tarisse, que chacun se retrousse les manches pour travailler dignement, vaillamment, librement, eh oui, librement c'est très important, à une meilleure situation économique, sociale, religieuse, scientifique. Ce n'est pas encore pour demain. Il faudra encore du temps.

    Faraj

    « Que faut-il penser du massacre d'un journal?Témoignage posthume de Kayla Mueller »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :